Le modèle de la sémiose (Vermersch, 2012) et le savoir-enseigner en formation à distance à l’université: analyser les données (3)

Marie Alexandre, Ph. D.  (UQAR)

1.      L’analyse des données : du sixième vécu de référence (v.6) au neuvième représentant (rep.9)

L’analyse des données donne libre cours à une « amplification interprétative » et à la mise à contribution du cadre de référence de la recherche à travers ses axes d’analyse. Ce dernier volet s’étend du sixième vécu de référence (v.6) au neuvième représentant (rep.9).

5.1 La septième reprise : Production interprétative

La constitution du huitième représentant (rep.8) est une mise à plat de l’ossature de l’analyse (idées, hypothèses, découvertes, confirmations, etc.,). Il s’agit d’un document de travail préparatoire à l’interprétation produit à partir de questions posées à chacune des lignes du déroulé temporel. Un répertoire de questions interprétatives est présenté dans le tableau 1 ci-dessous.
Tableau 1
Répertoire de questions interprétatives
Questions interprétatives
·       Qu’est-ce que cela m’apprend ? (qu'est-ce qu'elle fait ? À quoi fait-elle attention ? Qu'est-ce qu'elle prend en compte, dans quel ordre ?)
·       Est-ce que cela confirme ce que je cherchais ?
·       Qu’est-ce que je ne comprends pas (très précieux !) ?
·       À quoi cela me fait-il penser ?
·       Avec quoi puis-je le mettre en relation ?

Dans cette recherche sur le savoir-enseigner, la conception d’environnement numérique d’apprentissage, inscrite dans la situation de planification de la pratique enseignante, est composée d’actions élémentaires. Le déroulé temporel du vécu (v.6) montre que Noémie relit son plan de cours au complet et que « Noémie corrige ou décale des choses ».

5.2 La huitième reprise : Choix des axes d’analyse

La huitième reprise consiste à identifier des catégories permettant de dégager un sens (rep.9). Elle rompt avec la description du vécu pour ouvrir vers la « construction d’un nouveau regard ». Les extraits traités montrent qu’en situation de planification Noémie active le processus didactique (Alexandre, 2013) et plus particulièrement les phases d'interprétation et de conception d'environnement d'apprentissage. Noémie soutient l'acquisition du processus de pensée de la discipline en privilégiant l’application techniques et de théories. Ainsi cette compréhension pédagogique du contenu à enseigner aboutit-elle à l’inclusion et à l’exclusion d’éléments. C’est le cas, par exemple, de l’ajout de l’installation d’un logiciel de traitement des données par les étudiants.

Noémie organise la session en rencontres en regroupant l’ensemble des décisions prises à propos du déroulé temporel dans le calendrier de la session inscrit dans le plan de cours. Son calendrier est structuré par des rencontres avec les étudiants au cours de la session. Noémie modifie et actualise le plan de cours, lui attribuant des fonctions d’information et de soutien au déroulement de la session.

La phase de conception d'environnement d'apprentissage s'apparente à un rapprochement, un arrimage étroit entre la contextualisation des objectifs d’enseignement et les conceptions des étudiants sur le contenu. Noémie s'appuie sur sa perception de la mission enseignante et déploie les stratégies d'enseignement appropriées. L’ajout d’une formule devoir à chacune des rencontres prend son sens dans la préoccupation d’impliquer davantage les étudiants. Le tableau 2 illustre les catégories donnant sens aux données (rep.9) sur le savoir-enseigner en situation de planification.

Tableau 2
Extrait des catégories donnant sens aux données (rep.9)
sur le savoir-enseigner en situation de planification

Processus didactique
Activités clés
Actions


Phase
d’interprétation
Explicitation du contenu à enseigner
Ajout ou exclusion d’éléments de contenu (pertinence)
Organisation en rencontres de la session
Organisation (division) temporelle du contenu (calendrier)
Mobilisation des ressources d’enseignement (matérielles / humaines)
Fonctions attribuées au plan de cours (information, soutien à la planification de la session)

Phase de conception d’environnement d’apprentissage
Perception de sa mission enseignante
Implication des étudiants
Déploiement des stratégies d’enseignement. 

Ajout d’un devoir à chacune des rencontres


Références
Alexandre, M. (2013). La description du savoir didactique d’enseignantes expérimentées en Techniques d’éducation à l’enfance en situation de planification, d’intervention et de réflexion : trois études de cas. Thèse de doctorat, Université de Sherbrooke.
Vermersch, P. (2012). Explicitation et phénoménologie. Paris : Presses universitaires de France.

Note :
Voir l’article complet sous : 

Commentaires